Comité sectoriel de main-d'œuvre des industries des portes et fenêtres, du meuble et des armoires de cuisine

Opérateur de presse
   




Réjean Cadorette est préposé au pliage des composants de bois à l’usine de HP Cyrenne, un fabricant de chaises de cuisine établi à Victoriaville. «J’actionne une dizaine de presses qui servent à donner une forme aux dossiers et aux pieds des différents modèles. J’adore ce travail. Depuis une vingtaine d’années, j’essaie de relever le défi de sortir toujours plus de pièces, tout en offrant une meilleure qualité.»

Ce que je fais
Le mandat de Réjean consiste à imprimer les plis préparatoires à l’usinage des pièces. Il place un paquet de planches dans un four à vapeur pendant environ une heure et demie dans le but d’attendrir le bois. Il les transfère ensuite dans un grand moule correspondant au gabarit de l’article apparaissant sur le bon de commande. Les pièces sont déposées sur la matrice qu’il place dans la presse pouvant contenir une vingtaine de morceaux.

En appuyant sur un levier, les mâchoires inférieure et supérieure de la machinerie hydraulique se rejoignent lentement. Cet écrasement donne une courbure aux dossiers ou aux pieds. Après une petite période de repos, le tout est placé dans un séchoir. On réduit l’humidité indésirable au maximum de façon à faciliter toute l’opération de profilage.

Ce qu’il faut
Le pliage de la matière ligneuse exige une formation en entreprise qui emprunte les techniques du meuble et du bois ouvré. Le fait d’avoir des connaissances en électronique aide en plus à effectuer les réglages nécessaires au chapitre du séchage et du pressage sur l’équipement de la chaîne de production. À ce bagage de connaissances de base, Réjean ajoute une qualité précieuse: la débrouillardise.

L’habileté manuelle constitue un autre préalable à l’exercice du métier. L’installation des moules dans la presse demande une intervention de grande précision. «Si nous les posons de travers, nous risquons de gaspiller un chargement de bois ou de compromettre la fabrication des parties de chaise», fait remarquer Réjean. L’exécution de ses tâches nécessite une bonne condition physique à cause des postures difficiles. Il faut en outre avoir un esprit alerte en raison des risques de brûlure.

À quoi ressemble mon travail
Le préposé au pliage travaille dans un environnement assez bruyant. Il s’affaire entre les services d’usinage (coupe) et de machinage (profilage). Son travail est plutôt solitaire, bien qu’il soit en relation avec beaucoup de personnes, souligne Réjean. Le conducteur de bois lui apporte les palettes de planches, ces dernières mesurant généralement environ 14 pouces de long sur cinq pouces de large. À l’occasion, il donne son opinion à ses supérieurs lorsqu’il s’agit par exemple d’améliorer le produit fini, d’accroître le rendement et de maximiser l’usage des machines.

Étant donné qu’il travaille à l’usine depuis près de 25 ans, cet ouvrier spécialisé a expérimenté tous les horaires. Réjean travaille maintenant durant le jour. Du lundi au jeudi, il entre à l’usine vers 7 h, pour n’en sortir que vers 16 h ou 17 h. Le vendredi, la semaine prend fin aux alentours de midi. Les préposés au pliage peuvent cumuler les heures supplémentaires, car les périodes de pointe sont nombreuses.

À quoi je peux aspirer
En raison de ses attributions professionnelles, un préposé au pliage est capable de remplir les fonctions d’opérateur d’usinage puisqu’il côtoie ce dernier d’assez près à l’atelier. Réjean pourrait aussi devenir chef d’équipe ou contremaître, d’autant plus qu’il a occupé plusieurs postes dans l’usine à ses débuts, tels que journalier et opérateur de machinage de moulure. Mais il y a deux conditions: l’aspirant doit exercer un solide leadership et afficher des qualités interpersonnelles de premier plan.

En raison de ses attributions professionnelles, un préposé au pliage est capable de remplir les fonctions d’opérateur d’usinage puisqu’il côtoie ce dernier d’assez près à l’atelier.

Intérêts
• Aimer travailler physiquement et manipuler des instruments.
• Aimer travailler de façon méthodique et organisée.
• Aimer accomplir individuellement des tâches du début à la fin.
• Aimer accomplir des tâches répétitives, selon des normes établies.

Aptitudes
• Capacité de travailler avec précision.
• Facilité à mouvoir les mains habilement.
• Avoir de la minutie dans l’exécution des tâches.
• Démontrer de la débrouillardise.
• Avoir un sens aigu de l’observation.